Photos (en cours)

Image

IMG_5442

Publicités

Le train

L’autorail que nous utilisons pour notre chemin de fer touristique fait partie de la famille des EAD, élément automoteur double. Cette catégorie d’automoteurs français fut construite à 456 exemplaires entre 1963 et 1981. Rustiques et économiques, le concept novateur de ces rames tenait en deux points : composition indéformable à deux caisses réversibles et implantation du moteur sous caisse permettant de loger davantage de sièges.

Quatre séries constituent la famille des EAD:

  • les X4300
  • les X4500
  • les X4630
  • et les X4750 à 4790

L’autorail que l’association exploite est le X4787.

inauguration-train-aux-025.jpg

Ces autorails furent surnomés « Caravelles » en référence à l’avion « Caravelle », premier avion civil à réaction, sorti d’atelier concomittemment à l’EAD et qui contribua à la démocratisation de l’aviation civile.

Ces autorails à l’origine se reconnaissaient à leur livrée rouge et crème.

Le X4787 fut construit en 1977 et rénové en 1992. Il dispose d’un nez plus moderne que celui d’origine et d’un aménagement intérieur comprenant des sièges individuels. C’est une des dernières séries produites ce qui explique que l’X4787 ait une puissance plus importante soit 440 Kw (600ch). Il a effectué l’essentiel de sa carrière en Lorraine et nous est donc parvenu dans la 1ère livrée TER choisie par la région Lorraine à l’issue de la régionalisation des transports : le jaune associé au blanc.

Il a terminé sa carrière en Bourgogne sans pour autant changer de livrée. Il a roulé de 2009 à 2011 sur l’étoile de Montchanin et était basé à Nevers avant de nous être confié par la SNCF et la région Bourgogne lors de l’été 2012 pour une nouvelle vie touristique.

L’autorail, bichonné par des passionnés de mécanique ferroviaire et des amateurs a été entièrement repeint au cours de l’hiver 2012 – 2013 dans sa couleur d’origine rouge et crème. Il est conduit par des roulants cheminots, en retraite ou encore en activité, dûment autorisés à pratiquer cette activité complètement bénévole. Il circulera chaque samedi de juin à septembre et chaque week-end en juillet et août. Il circulera également à la demande d’associations ou de groupes sous la forme de trains spéciaux ou à thèmes en mai et octobre. (voir l’onglet « Trains particuliers »).

L’association

L’ACTA (Association du Chemin de Fer Touristique de l’Auxois), créée officiellement en 2010 et rassemblant actuellement plus de 150 adhérents se propose de transporter des voyageurs sur la ligne de chemin de fer qui relie Les Laumes-Alésia et Epoisses via Semur-en-Auxois.

L’ACTA est dirigée par un Conseil d’Administration de 12 membres de tous âges et issus de tous les milieux professionnels. L’année 2012 lui a servi de répétition pour une année 2013 qui s’annonce d’ores et déjà active et passionnante.

En deux ans, l’Association a obtenu un autorail qu’elle est en train de restaurer et d’aménager entièrement. Chaque semaine un groupe d’une quinzaine de passionnés nettoie, répare, entretient, ponce avant peinture un autorail qui sera comme neuf au début de la saison touristique 2013. Elle a contractualisé une convention avec le Conseil Régional et RFF (Réseau Ferré de France) afin de pouvoir circuler. Elle a également aménagé un local à proximité de la voie de garage de l’autorail.

L’ACTA se propose de faire découvrir à ses voyageurs les richesses historiques, les paysages, les produits locaux typiques durant une promenade d’une heure et demie commentée. Une promenade unique entre les terres grasses du Haut-Auxois et la Terre plaine en passant par le granit du Sinémurien, entre les anis de Flavigny et le célèbre Epoisses en passant par les biscuits du Mistral ou encore de l’Antiquité au Grand Siècle en passant par le Moyen-Age.